Véronique Doucet (Rouyn-Noranda, Qc) – AUTOPSIE D’UNE AUTOROUTE (Peinture)

Véronique Doucet (Rouyn-Noranda, Qc) – AUTOPSIE D’UNE AUTOROUTE (Peinture)

Le fil conducteur de Véronique Doucet porte sur le questionnement du territoire intérieur (humain et invisible) ou extérieur (nature et visible). Le territoire est parfois miné, abusé, pollué et souvent esthétisé afin de camoufler une réalité. C’est à l’aide de ces deux langages, le brut et l’esthétique, la matière et la couleur, la nature et la culture que l’artiste désire comprendre, confronter et embellir. Elle se considère comme un miroir sociétal qui montre une tendance à camoufler la réalité par l’esthétisant.

Ses photographies, point de départ de ses peintures, témoignent d’un moment de vérité, de la nature dévastée et de déchets abandonnés. Elle intervient en peinture sur ces images afin de les décontaminer de manière symbolique, tel un processus de guérison par l’art. C’est avec le langage plastique qu’elle arrive à mettre un diachylon sur un monde cicatrice.

Véronique Doucet vit présentement à Rouyn-Noranda. Elle est détentrice d’un Baccalauréat ès art de l’UDM. Ses expositions et ses performances ont été diffusées dans les centres d’exposition, centres d’artistes du Québec, en Ontario et à New-York. Depuis 2012, elle enseigne les arts visuels au cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. En 2018, elle reçoit une Bourse du CALQ pour créer cette exposition. Son travail est maintenant présenté dans les foires d’art contemporain à New-York, San Francisco, Paris.

www.veroniquedoucet.com